Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 18:59
 
Ca y est la construction de l'école a commencé!

Nous avons acheté un coin de jungle. C'est là que les femmes se réunissaient parfois pour les cérémonies d'excision.  Aujourd'hui le terrain de l'horreur, défriché, devient un beau terrain ombragé par des palmiers. Il deviendra un lieu paisible accueillant une cinquantaine de fillettes en pleine santé et remplies de joie de vivre.
Il est situé juste derrière la maison de Ya Sampa, l'ex exciseuse. Lorsque je lui ai demandé si ça ne la gênait pas elle a répondu qu'au contraire elle était heureuse de voir toutes ses petites filles se rendre heureuses à l'école.
Elle va même surveiller les lieux.


Tout d'abord nous avons dû traiter avec les divers propriétaires et
tous leurs héritiers (en Afrique ça fait beaucoup de monde) ainsi que le chef du chef du village et celui de section, des amis et des témoins, ce qui fait un paquet de gens.
Un contrôleur des mensurations est venu de la ville plusieurs fois.

Les propriétaires voulaient nous donner le terrain, ce qui veut dire prêter chez eux. De cette manière ils pouvaient aussi nous le reprendre à tous moment.
"Pas question! Sinon je vais construire l'école dans un autre village!" Ils ont vite compris ma détermination.
Enfin nous sommes tombés d'accord pour un montant de 3'000 $ pour une superficie d'environ 3700m2. Le moment des signatures arriva. Comme les anciens ne savent pas écrire il ont mis l'emprunte de leur pouce en bas de page.

Nous avons engagé des gens du village pour défricher le terrain. Des élèves de secondaire en congé se sont joints à eux.

James, un garçon à qui nous avons payé une école de construction et un maçon, ont aidé Michael à la construction. 

Pour économiser et avoir tout de même du
solide ils ont utilisé du ciment mélangé au sable et à l'eau de la rivière. Tout le monde a participé. Les femmes les premières se sont mobilisées pour aller chercher l'eau à la rivière, 300m plus bas. D'autres ont préparé du riz pour tous.  




Ya Sampa a déposé sa pierre solennellement et puis ce fut le tour d'une petite fille et les autres ont suvi.





















Chaque enfant a apporté fièrement son caillou pour les fondations.
 






Aujourd'hui les murs sont montés. Les enfants se réjouissent de pouvoir jouir de leur nouvelle école.

Nous devons maintenant trouver l'argent pour faire le toit, le crépiçage, les sols; acheter les tableaux, les tables et les chaises et tout le matériels éducatifs.
Nous avons également besoin d'une maison pour nos séjours prolongés et ceux de nos amis en visites et d'une autre pour accueillir les orphelins ainsi qu'une salle d'animation avec cuisine. Un véhicule 4X4 nous devient indispensable.

Nous cherchons également des bénévoles bricoleurs, des poseurs de panneaux solaires, des enseignants spécialisés dans la petite enfance, et toute aide proposée.


Je ne désespère pas, je suis certaine d'y arriver. J'ai confiance en la vie et en votre générosité.

MERCI A TOUS pour eux!

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle - dans Excision
commenter cet article

commentaires

Sylvaine 31/03/2008 11:49

Heureuse, qui comme Ya Sampa a pu pour et
avec un sourire
Ouvrir les portes de la sagesse et laisser
la barbarie s’ensevelir.

Présentation

  • : Excision
  • Excision
  • : EXCISION DES PETITES FILLES DE MASANGA Lors de mon dernier voyage à Masanga j'ai été confrontée à l'excision des petites filles. Elle se pratique généralement entre 3 et 5 ans. La période propice est de février à avril. Comment repartir en sachant
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens