Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 10:00

Renata 1.13 331

Mon voyage à Masanga en janvier 2013

Nous sommes parties à 4. Renata qui m’a énormément soutenue durant 3 semaines, Florence et Laurie qui ont passé 1 semaine en brousse avec les femmes bondo et 60 petites filles et sont devenus shama Sama et shama Yenke et moi qui ai courru d'une village à l'autres pour roncontrere toutes les filles et leurs parents. Laurie a eu tout loisir de poser des questions pour son travail d’étude sur le sujet de l’excision en Sierra Leone.

9.1.13 119La 5èmecérémonie bondo sans l’excision a eu lieu sur un site donné par Pa Bassie Conteh, un ancien du village et membre du comité mis en place à Masanga. Dorénavant toutes les futures cérémonies auront lieu sur ce site à la grande joie des sowes (exciseuses). Les soixante filles ayant participé viennent de 10 nouveaux villages de la section LaLenken rejoignant notre programme. Reste 4 villages qui nous adhérerons sans doute en avril. Le programme MEA compte désormais plus de 400 filles venant de 26 villages.

 

Renata-1.13-333.jpg

Le district de Tonkollili comprend 7 sections. Le paramountchief m’a demandé d’étendre le programme à toutes les sections ! Un énorme travail que je ne pense pas pouvoir assumer seule.

 

 

Heureusement, pour la première fois depuis l’ouverture du programme nous avons trouvé un coordinateur qui fournit un travail remarquable à tous niveaux. Il nous a même poussées au travail le soir… Je peux enfin souffler un peu et surtout avoir un bras droit. J’espère que ça durera et que nous pourrons donner de plus en plus de responsabilité au comité mis en place. Il va aussi instaurer un programme de sensibilisation des hommes.  

                                                  Renata-1.13-322.jpg

 

A la fin de la cérémonie nous avons eu une grande réunion avec 42 exciseuses dont Sampa Sankoh, la cheffe suprême venant du chef-lieu.  C’est la 1ère fois que je la rencontrais. Elle parle bien l’anglais et semble une femme intelligente et ouverte.

 

                                             Renata-1.13-371.jpg

 

 Ce qui est le plus intéressant pour elles toutes c’est l’éducation que propose MEA aux filles rentrant dans le programme. Je pense qu’il est important de continuer dans ce sens mais en donnant une chance aux meilleures élèves. Il est impensable de sponsoriser toutes les filles de Sierra Leone ! 

Je leur ai proposé d’organiser une cérémonie pour celles qui voulaient bruler leur panier comprenant tous leurs outils d’exciseuse et ainsi de perdre le droit de pratiquer. Elles me demandent d’être patiente. Une tradition reçue de leurs ancêtres ne s’abolit par comme ça surtout en respect de leur mémoire.  Par contre elles ont fait référence à une loi qui demande de ne plus exciser des petites filles avant l’âge de 18 ans. Elles semblent être prêtes à respecter cette proposition. A voir…

Lors de notre visite aux enfants vivant du côté de Magburaka nous avons parlé avec Sampa Safira et Sampa Nandawa. Toutes deux se disent prêtes à arrêter et demandent de suivre une école de gara (méthode de coloration de tissu traditionnel). Notre coordinateur va s’informer des possibilités et des coûts.

Le programme continue donc de faire bouger les mentalités.

 

Une journaliste a fait une émission sur cette 5ème cérémonie et j’ai eu des échos très favorables en ville. 

 

Nous prévoyons une 6ème cérémonie en avril de cette année. Nous venons de créer un partenariat avec IAC, comité interafricain et un autre est en cours de discussion avec FDID, en espérant pouvoir faire plus.

                                             Renata-1.13-361.jpg

 

Laurie, la fille de notre secrétaire, est venue faire son travail de master à Masanga en participantz à une cérémonie. Voici le reportage qu'elle en a fait grace à un ami.

 

 http://www.youtube.com/watch?v=qa4WlwvIlBg&list=PLtpLMg4aDBsCrZaA5wDE0BUfDvSlMx_Wf

 

Je remercie tous les sponsors, parrains-marraines de leur soutien car c’est ensemble que nous sommes arrivés à autant de succès,

 

 

Michèle Moreau Directrice et Vice-présidente de l’association MEA

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle - dans Excision
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Excision
  • Excision
  • : EXCISION DES PETITES FILLES DE MASANGA Lors de mon dernier voyage à Masanga j'ai été confrontée à l'excision des petites filles. Elle se pratique généralement entre 3 et 5 ans. La période propice est de février à avril. Comment repartir en sachant
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens